Vous êtes ici

Actualités

Le Comité Champagne et Adelphe s’unissent pour favoriser l’éco-conception et simplifier la déclaration

Le Comité Champagne et Adelphe viennent de renouveler leur partenariat pour
3 ans autour d’une ambition commune : accompagner les entreprises du secteur dans leur écoresponsabilité. L’objectif ? Aider les producteurs de champagne dans l’éco-conception de leurs emballages afin d’en réduire l’impact environnemental, et simplifier leurs démarches administratives liées à la déclaration.





Aider les entreprises avec une déclaration simplifiée


Depuis 1995, le Comité Champagne et Adelphe ont mis en place un « contrat collectif » qui permet aux vignerons et maisons de Champagne de répondre en toute sérénité à leur obligation légale. En effet, chaque année, lors de la période de déclaration, les adhérents du Comité n'ont qu'une seule donnée à transmettre : la quantité annuelle d’emballages mis sur le marché national. Le Comité Champagne compile ensuite l’ensemble des informations dans une déclaration unique qu’il transmet à Adelphe.

"En répondant à leur obligation, les adhérents du Comité Champagne se positionnent en acteurs écoresponsables : ils financent le recyclage de leurs emballages en France, et participent ainsi au développement d’une économie locale et durable, respectueuse de l’environnement." Sophie Wolff, Directrice déléguée d'Adelphe.
 

Accompagner les entreprises dans l’éco-conception de leurs emballages

 

Déjà active en la matière, la filière Champagne a réduit de 65g le poids de chaque bouteille en 5 ans. Une orientation qui répond notamment à une attente forte des consommateurs : 80% d’entre eux souhaitent des produits responsables commercialisés par des entreprises engagées.

Aujourd’hui, Adelphe et le Comité Champagne vont encore plus loin avec la nouvelle « Feuille de route emballages » en 3 étapes :

1. Inciter les professionnels à s’engager dans la démarche

Objectif : proposer des solutions concrètes pour améliorer les process de production des emballages à chaque étape (cycle de vie des bouteilles, cartons ou coffrets...). Les enseignements, issus de trois diagnostics réalisés préalablement sur des sites de
production, seront partagés à l’ensemble des professionnels par le biais de supports dédiés (vidéo, fiches pratiques…).

2. Innover

Objectif : faire émerger des matériaux à faible impact environnemental sur l’ensemble de la chaîne, de la fabrication à la mise en marché du produit (analyse de cycle de vie, bilan carbone, suivi d’indicateurs) grâce à des travaux de Recherche et de Développement (R&D).

3. Communiquer auprès des consommateurs

Objectif : informer les consommateurs sur la démarche d’éco-conception des produits. L’impact de l’éco-conception sera mesuré par une étude de perception qui permettra d’évaluer, notamment, si les actions de réduction ont une influence sur l’acte d’achat et l’image « prestige » du produit.


Retour à la liste des articles