film plastique

Le recyclage des films en plastique ménagers progresse

juillet 2019

Ils entourent les bouteilles d’eau, emballent les barres de céréales ou les chips : les films en plastique mis sur le marché français représentent chaque année 280 000 tonnes. Aujourd’hui, 18 millions de Français peuvent déjà les déposer dans les bacs de tri, et ce sera le cas pour 100% des Français fin 2022. Une partie des films triés sont recyclés. On fait le point sur cette filière de recyclage qui monte en puissance.Il existe 2 catégories de films et d’emballages souples :

  • 120 000 tonnes sont en PE (PolyEthylène). Ils entourent les bouteilles d’eau, emballent les légumes surgelés ou constituent la matière première des sacs de caisse. On les reconnaît car ils ont tendance à s’étirer avant de se déchirer !
  • 160 000 tonnes sont constitués de plusieurs composants et/ou d’autres types de résines plastiques, comme le PP (PolyPropylène). Ils emballent les barres de céréales, la nourriture pour animaux ou encore les chips. Ils ne s’étirent pas mais se découpent bien droit pour permettre une ouverture facile de l’emballage. 

Aujourd’hui, ces 280 000 tonnes de films peuvent être triés sur ¼ du territoire par 18 millions de Français, et 100% d’ici fin 2022. 
Où en sommes-nous côté recyclage ? On progresse ! En 2017, 10% des films PE mis sur le marché français, soit 12 000 tonnes, ont été recyclés :

  • 65% le sont en Europe ;
  • 30% en France ;
  • 5 % dans d’autres pays du monde.

Avec l’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique partout en France, ces volumes vont augmenter. Il faut donc développer les capacités de recyclage en France et de trouver plus de débouchés à cette matière : aujourd’hui avec des films recyclés, on peut refaire des films ou des tuyaux d’irrigation par exemple.


Un objectif : rendre la filière compétitive en développant des boucles matières performantes et pérennes.

 

Quant aux films et emballages souples autres que PE, ils sont pour le moment valorisés en énergie mais pas encore recyclés.
Adelphe avec sa maison mère Citeo et ses partenaires développent l’éco-conception (transformation de ces films en films PE tout en conservant les mêmes propriétés de protection du produit emballé) et les nouvelles solutions de recyclage et de valorisation (nouvelles technologies de recyclage, développement de filières spécifiques …).

 

En savoir plus sur les étapes du recyclage des plastiques : regardez la vidéo

À lire aussi
diagnostic_rhonea_header
Un diagnostic éco-conception sur mesure

A travers ce partenariat Adelphe intensifie ses actions auprès de la filière viticole. L’objectif est de faire bénéficier les vignerons  du label de son expertise métier autours d’un double enjeu : l’amélioration de la recyclabilité des emballages et la réalisation d’économies en ressources naturelles tout en limitant les coûts de production. Découvrez la vidéo du diagnostic mené auprès du caviste.

Éco-conception
Projet loi anti-gaspillage
Projet de loi anti-gaspillage : décryptage

Un an après la sortie de la Feuille de route pour l’économie circulaire, le projet de loi anti- gaspillage et pour l’économie circulaire a été présenté en Conseil des Ministres ce 10 juillet 2019. Adelphe décrypte pour vous les principales mesures du projet de loi susceptibles d’avoir un impact sur vos activités ou votre contribution en faveur du recyclage.

 

Éco-conception
appel a projet adelphe
Résultats des appels à projets éco-conception, recyclage et valorisation

Adelphe et sa maison mère Citeo poursuivent leur stratégie d’apporter 100 % de solutions au recyclage des emballages et des papiers avec ses appels à projet destinés à accélérer l’innovation dans les domaines de l’éco-conception, du recyclage et de la valorisation.
 

Éco-conception