Réemploi

Adelphe accompagne financièrement vos projets

En 2024, un nouvel appel à projet ouvrira pour les partenaires et entreprises clientes d'Adelphe. Si vous souhaitez en savoir plus,

Cliquez-ici

Euro

Réemploi : que dit la loi?

Le cadre règlementaire (la loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire) définit des objectifs annuels de mis en marché d'emballages réemployés à atteindre par les producteurs:

  • 5 % des unités de vente en 2023 (pour les metteurs en marché de plus de 50 millions de chiffre d'affaires), en 2025, (pour les metteurs en marché de plus de 20 millions de chiffre d'affaires), en 2026 (pour les autres metteurs en marché*);
  • 10 % des unités de vente en 2027 pour tous les metteurs en marché*;
  • 20 % de réduction des emballages plastiques à usage unique doivent être atteints d’ici fin 2025 (objectif en tonnes). A minima, la moitié de cet objectif devra être atteint via le réemploi et la réutilisation.

*de plus de 10 000 unités de ventes.

Bouteilles dans une usine
Candidatez pour financer votre projet de réemploi

En 2023, une enveloppe de 4 millions d’euros (28 millions d'ici à 2029) est dédiée aux projets de réemploi portés par les entreprises clientes d'Adelphe. L'appel à projet démarre le 28 mars 2023 et se termine le 1er novembre. N'attendez pas la dernière minute ! Les projets sont étudiés au fil de leur arrivée, jusqu'à épuisement de l'enveloppe financière dédiée.

Le verre
Construire, expérimenter et financer le développement du réemploi

La fin du tout usage unique pour les emballages est amorcée. Ces dernières années, la loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire et les attentes des citoyens ont accéléré cette évolution vers l'usage multiple, via le réemploi.

Réemploi verre
Un guide pour se lancer dans le réemploi

Télécharger le guide depuis votre espace client 

Bouteilles
Guide sur le lavage

Pour les entreprises qui souhaitent externaliser le lavage des emballages en verre pour l’alimentaire

Franprix
Etude Ilec x Citeo : grandes marques et vente en vrac

Jusqu’à présent absentes de la vente en vrac en grande distribution, les marques de grande consommation ont fait l’objet d’une expérimentation inédite en France avec le déploiement en janvier dernier du projet All4bulk