Le tri en bref

Introduction: 

63,4 millions de français peuvent trier leurs emballages.
45,2 kg d’emballages ménagers sont triés annuellement par chacun d’entre eux.
En 2011, tous les acteurs de la chaîne des entreprises aux recycleurs en passant par les consommateurs, ont permis de recycler 67% des emballages ménagers. Objectif: passer à un taux de recyclage de 75%.
 

La sensibilisation au tri sélectif

Les ambassadeurs du tri, plus de 2000 en France sont des communicants de proximité, chargés de promouvoir, la collecte sélective et le tri des emballages ménagers auprès des habitants : animations, porte à porte, interventions dans les réunions publiques, actions vers les publics relais, interventions dans les écoles.

Les ambassadeurs du tri permettent de diffuser des informations pratiques sur les consignes de tri. Ils expliquent concrètement comment trier, mais aussi ce que deviennent les matériaux recyclés et quel est l’impact du geste de tri sur l’environnement.

Ils opèrent également un contrôle qualité du tri effectué par les habitants, puis dans les centres de tri. Ils repèrent ainsi les dysfonctionnements et peuvent mieux orienter leurs actions pour corriger les erreurs de tri.

Enfin les ambassadeurs accompagnent les programmes d'amélioration de la collecte sélective en expliquant les changements aux habitants, mais aussi aux gardiens, bailleurs ou associations.

Devenir ambassadeur du tri est pour les plus jeunes l’occasion d’acquérir une expérience professionnelle dans un secteur d’activité en plein essor, celui de l’environnement. Pour d’autres, c’est l’opportunité de reprendre une place dans la société en occupant un emploi valorisant, porteur de messages positifs.

Les centres de tri

Les centres de tri permettent la séparation par matériau des emballages centralisés à l'issue des collectes sélectives et le conditionnement des matériaux triés. Ils répondent à une classification composée de 4 types selon le degré de mécanisation et les performances de tonnages triés.
Le nombre de centres de tri est en diminution, 270 en France à ce jour mais les installations sont de plus en plus importantes.

La modernisation des centres de tri s’inscrit dans une démarche globale d’optimisation, visant à obtenir le meilleur rapport entre les coûts, les résultats et les conditions de travail du personnel. 

Les enjeux sont forts pour une activité développée il y a 15 ans et dont le nombre d’emplois est estimé à 7600 postes équivalents temps plein.

Découvrez le fonctionnement du centre de tri de Kérambris.  

Après le tri, le recyclage

Voici la performance de recyclage par matériaux :

  • Acier 117% (mâchefers d'incinération inclus)
  • Aluminium 36%
  • Papier-carton autre que brique 67%
  • Brique 41%
  • Bouteilles et flacons 46%
  • Autres emballages plastique 0%
  • Verre 84%
Focus sur le verre…
La transformation du verre s’effectue en trois temps :
  • La préparation au centre de traitement.
Après leur collecte, les emballages en verre sont acheminés au centre de traitement pour y être débarrassés de tous les objets indésirables et éventuellement triés par couleur. Pour pouvoir réaliser cette opération, le calcin de verre doit être le moins concassé possible.
  • le recyclage
Le calcin est la principale matière première utilisée par les verreries. Il est fondu vers 1300°C, puis moulé pour donner de nouveaux emballages en verre.
  • les utilisations
Les nouveaux emballages ainsi fabriqués sont alors acheminés et remplis chez les embouteilleurs, avant de se retrouver sur nos lieux d’achat. C’est ainsi que le verre que nous déposons permet un recyclage à l’infini, sans que les qualités du verre ne soient altérées.