Vous êtes ici

Actualités

Retour sur la création d’Adelphe

Le 11 septembre 1993, la société Adelphe voyait le jour. Issue de la volonté d’entreprises des vins et spiritueux afin d’assurer par et pour eux-même leur responsabilité élargie de producteurs pour les  emballages de leur produits, elle est aujourd’hui une société de services à laquelle plus de 12 000 entreprises font confiance.

A l’origine, l’engagement responsable des Vins et Spiritueux

Il y a 24 ans, quelques entreprises des vins et spiritueux ont souhaité se rassembler afin de créer une société qui prendra en charge leur responsabilité élargie de producteurs en matière de fin de vie des emballages. C’est dans un esprit de solidarité et d’entreprise que naît Adelphe, comme le raconte Dominique Amirault, l’actuel Président de la Fédération des Entreprise et de Entrepreneurs de France (FEEF) :
« En 1993, en tant que Président des Maisons de Grands Vins de France, je m’associe aux verriers pour porter un projet de valorisation du verre, écrin  parfait pour préserver la typicité de nos vins et spiritueux, tout en étant recyclable ! Ce projet  est définitivement baptisé... Adelphe ! C’est est un magnifique projet de prise en charge par les industriels eux-mêmes de la collecte et du recyclage des emballages. C’est un projet entrepreneurial collectif, conforme à nos valeurs FEEF d’entrepreneurs indépendants et émancipés ! ».

Au sein de la gouvernance d’Adelphe, des entreprises et des fédérations professionnelles qui agissent pour donner de l’ampleur à la responsabilité environnementale de leurs pairs. Adelphe contribue alors à l’émergence du dispositif national de collecte et de tri des emballages en verre initié dans les années 70 par les verriers. Elle invente également les contrats de mandats, des conventions passées avec des syndicats de Bourgogne et l’Interprofession du Champagne qui met en œuvre une adhésion collective simplifiée.   

Une ouverture vers d’autres matériaux et d’autres secteurs d’activité

Au fil des années, Adelphe s’ouvre aux autres matériaux même si elle conserve 45% du gisement national de verre. Par ailleurs, elle développe ses connaissances des particularités (atouts et contraintes) de secteurs d’activités spécifiques, comme les alcools, et a su faire preuve de créativité pour trouver des réponses adaptées à leurs besoins.
En 2005, Adelphe rejoint Eco-Emballages et créer un partenariat avec le Leem, l’organisation professionnelle des entreprises du médicament. Elle propose alors un nouveau service pour le recyclage des emballages de médicaments harmonisé, au plan administratif, avec Cyclamed qui travaille déjà avec la profession pour la valorisation des Médicaments Non Utilisés. Aujourd’hui, Adelphe souhaite élargir sa spécialisation aux métiers de bouche.
Retour à la liste des articles